masculins / OL - VA J-1

Valenciennes et ça repart?

Publié le 09 novembre 2006 à 18:10 par R.B

Les 2 formations restent sur une défaite le week-end dernier. Si le promu valenciennois a pour ambition finale le maintien et n’aura rien à perdre à Gerland, l’OL a l’obligation de victoire…

Série terminée en Bretagne pour les Lyonnais. Une première défaite sans conséquence au classement tellement l’avance du quintuple champion de France frisait l’indécence après 11 journées. Ce n’est pas une raison, cependant, pour ne pas réagir immédiatement ce vendredi en recevant un promu tranquille sans plus après un petit tiers de compétition. Les Nordistes en ont pris 3 à domicile dans leur musette contre le voisin lillois. Et à l’extérieur, c’est plutôt la Bérézina : 1 nul, 5 défaites, 13 buts encaissés pour 3 buts marqués… en sachant que les partenaires de Dufresne n’ont pas inscrit un seul but seul lors de leurs 4 derniers déplacements !

Sur le papier ce groupe inexpérimenté est logiquement à des années lumières de son illustre hôte, d’autant que Flachez, 220 matchs de L1 et patron de la défense, sera absent pour la première fois de la saison. Antoine Kombouaré va devoir trouver des solutions en défense centrale… une défense trop perméable. Heureusement, le buteur Savidan est sorti de l’infirmerie et pourrait accompagner Dufresne en attaque. Ces 2 hommes représentent 50% des buts marqués. Savidan ayant d’ailleurs inscrit les 3 buts de sa formation à l’extérieur.

Bon l’OL a enfin perdu un match cette saison… un match à 2 facettes contre Rennes. Une première mi-temps catastrophique, une seconde plus enlevée. Une défaite qui aurait pu être évitée avec un tantinet de réalisme en plus ; ce réalisme qui fuit les partenaires de Coupet depuis 4 rencontres. Quant à une forme de lassitude bien compréhensible, elle semble plus d’ordre psychologique que physique si l’on écoute les uns et les autres. « Nous avons eu du retard à l’allumage dans ce domaine. C’est un rappel… ». Gérard Houllier, comme son groupe, est déjà passé à autre chose tout en se servant de cette première défaite. « Elle nous fait paraître plus humains ».

Juninho sera au repos forcé après son coup de coude breton et ne pourra martyriser Penneteau, un de ses gardiens préférés. Cris, lui, a quitté le banc des punis. Pas question de se passer d’un tel phénomène. Pour le reste, Gérard Houllier a le choix à l’exception de Claudio Cacapa. Il devrait donc y avoir du roulement au départ, même si l’entraîneur n’a donné aucune piste mis à part la titularisation de Cris. « J’ai accordé 2 jours de repos après Rennes. Les gars en avaient besoin. Surtout que les internationaux ne s’arrêtent jamais… ».

Après la défaite en terres bretonnes, l’OL repart donc vers une nouvelle campagne, sans interruption, jusqu’à la trêve de Noël. « Ce match contre VA est très, très important… ». L’affirmation de Gérard Houllier sous-entend qu’il faut retrouver bien évidemment le chemin de la victoire. Et puis, pas question de faire mentir son autre affirmation : « une grande équipe ne perd jamais 2 fois de suite ». Voire même ne fait pas un nul à domicile après une défaite !
Sur le même thème