feminines / Le coin des filles

Veille de match à Umea...

Publié le 05 avril 2008 à 15:52 par MG

Depuis hier, vendredi matin, les féminines de l'OL sont à Umea en Suède où elles doivent disputer le match retour des 1/2 finales de Coupe d'Europe demain à 13h30. A l'aller, elles avaient été tenues en échec 1 à 1.

A l’abri du vent, dans la cahute du banc de touche du stade Gammllavallen d’Umea, on assiste, ce samedi veille de match, à un entraînement sérieux de l’OL féminin.
Farid Benstiti, qui par rapport à hier a rajouté le bonnet et le collant thermolactyl à sa tenue, installe à présent son équipe pour un travail tactique. Il est 14h39. En tenue rouge et noir, les féminines viennent de terminer leur échauffement avec Nicolas Quinault, le préparateur physique. Ce dernier a insisté sur des jeux énergiques où vitesse, concentration et lucidité ont été sollicités.
Farid Benstiti a déjà une idée assez précise de l’équipe qu’il alignera face à Umea. Avec le retour de son maillon fort, la capitaine Sonia Bompastor, il peut compter sur la puissance de son effectif dans les couloirs. Dorothée Dalum devrait jouer d’entrée de jeu. Sandrine Dusang remplacera Wendy Renard dans l’axe tandis que Simone gardera le côté droit comme elle le fait en Seleçao.
Les ballons sont lourds aujourd’hui encore. Avec le froid qui ralenti les mouvements, les centres deviennent difficile à assurer. Il va falloir frapper le cuir sans retenu. C’est le message que l’entraîneur veut faire passer à Hoda Lattaf qui prendra probablement l’aile droite demain. Elodie Thomis effectue un travail plus précis avec Nicolas Quinault pour parfaire sa technique, notamment dans la conduite de balle.

Ce matin, Andree Jeglertz le caoch suédois avait réuni son groupe sur cette même pelouse synthétique à 10h30.
Ljundberg, une des joueuses expérimentées de la formation d’Umea, est toujours malade. Elle ne devrait pas être rétablie demain. 17 joueuses, dont Marta, ont participé à la séance composée d’un taureau à différentes variances, d’un exercice physique puis de jeu tactique basé essentiellement sur les phases offensives. Les suédoises vont chercher à gagner, le match nul 0-0, pourtant qualificatif, n’est pas un objectif de prime abord. Pendant la séance matinale, une fille arrive en boitant, une béquille dans la main droite, une genouillère sur la jambe gauche. C’est Elaine, l’autre brésilienne de Umea Ik, dont l’absence sur les deux matchs face à l’OL est une aubaine pour le club lyonnais. La matinée se terminera par quelques frappes au but et une série de corner côté gauche que la japonaise Mami Yamagochi a pris à sa charge.

Le froid se durcit. Il attaque le nez et les oreilles avant le reste.
15h, Véronique Pons vient nous rejoindre sur le banc. Son entraînement est terminé. Bénédicte Nordby, l’autre gardienne olympienne, doit se rendre en centre ville acheter des chaussures pour demain. Ses crampons n’accrochent plus assez.

Dans une heure, l’avion du président Jean-Michel Aulas atterri à Umea. Il a décidé de passer la soirée au bord du golfe de Botnie. Demain il assistera au match avant de s’envoler pour Marseille.

[IMG42488#C]
Sur le même thème