masculins / stage Tunisie

Vélo pour le réveil

Publié le 04 janvier 2010 à 14:21 par R.B

Il faut varier les plaisirs. Après le réveil matinal de dimanche sur la plage, les Lyonnais se sont mis en jambe pour la journée en chevauchant des vélos…

Il a d’abord fallu régler les bécanes. Cela n’a pas toujours été évident avant que la troupe ne quitte l’hôtel à 7h 30 par une température un peu frisquette pour les mains quand vous devez faire du vélo. Pas question pour autant de se plaindre en sachant que d’autres sont sous la neige.

Deux tours à effectuer sur le bitume près de l’hôtel avec une circulation assez dense que régulera la police placée devant la troupe. Belfodil va dérailler dès le départ. Il sera attendu par Claude Puel qui va faire la sortie sur un vélo… vert. Il fait froid sur la selle, tel est le leitmotiv des joueurs qui pour certains se sont protégés les mains en les mettant à tour de rôle dans les poches. Il y a des sourires, des allures variées, des plaisanteries, des silences. Chacun vit le truc à sa façon. On sent certains à leur affaire et d’autres moins. Il est surprenant de trouver en milieu de parcours l’Argentin Lisandro et les Brésiliens Cris et Ederson en tête. Cela fait dire au Doc Emmanuel Ohrant qui suit en voiture qu’il ne comprend plus rien au vélo.

veloUn premier tour relativement tranquille qui a cependant éparpillé le groupe et contraint Vercoutre à régler un problème technique. Un second plus enlevé. « Sid » Govou a trouvé des gants. Merci au Doc. La circulation s’est densifiée. Et il y a une belle queue de voitures qui doivent patienter. 45 minutes après le départ, tout le monde pose son engin avant d’aller prendre le petit déjeuner.

Réveillés et nourris, les joueurs se retrouvent à 9h 45 sur le terrain pour du travail physique. Ils se retrouveront au même endroit à partir de 16h pour d’autres occupations. Les courbatures présentes en début de stage deviennent désormais un souvenir.

Sur le même thème