masculins / Troyes - OL

« Repartir au front…au combat… »

Publié le 10 janvier 2013 à 13:00 par R.B

La défaite à Epinal… le match à Troyes… le comportement du groupe… le changement de capitaine… Rémy Vercoutre n’a pas esquivé les différentes questions en conférence de presse…

Est-ce-que cette élimination en Coupe de France pèse sur le groupe ?
« Pas vraiment, mais elle nous embête. Ce n’est quand même pas comme si on avait été éliminé en prenant une claque dans le jeu, les intentions. La magie de la Coupe ne nous a pas souri. C’est une défaite malheureuse mais pas honteuse. C’est embêtant sans être catastrophique. En face, Epinal a marqué trois buts, bien joué et gagné.  On savait que cette équipe était dangereuse sur phases arrêtées… Mais ces phases arrêtée ne nous avaient pas mis spécialement en difficultés cette saison sauf à Nice où on avait aussi mal débuté la rencontre ».

Cette élimination ajoute-t-elle de la  pression ?
« La pression, on l’a tout le temps et on se l’est créée avec notre première place en championnat. L’objectif, c’est de se qualifier pour la LDC… Cette élimination ne rajoute pas de pression ».

Comment voyez-vous ce match de reprise en championnat ?
« Il nous tarde de retrouver le pain quotidien après un épisode malheureux. Repartir au front, au combat… gagner en faisant un bon match. On a l’habitude de préparer ces matchs de championnat. Et ce match à Troyes, on ne l’abordera pas différemment. On va aller là-bas avec beaucoup d’ambitions et d’humilité. Cela nous fera du bien sans avoir pris pour autant la grosse tête après notre première partie de saison. Cette claque face à Epinal sera salutaire. On ne se prend pas pour ce que l’on n’est pas. La défaite à Toulouse nous avait fait du mal et derrière on avait su réagir à Marseille en sachant que Troyes ne voudra pas d’une même réaction. Je le répète, on n’avait pas la tête dans les étoiles… Restons tranquilles… On sait que l’on est une équipe banale quand elle ne fait pas les efforts nécessaires »

L’objectif, c’est de se qualifier pour la LDC…

Un mot sur l’ESTAC ?
« Ce match sera difficile. Les Troyens voudront repartir avec l’envie de se sauver. J’ai connu cette situation à Montpellier, à Strasbourg… L’équipe sait qu’elle doit gagner à domicile. C’est une équipe joueuse qui aime aller vers l’avant… On sera donc exposés. L’équipe la plus solide défensivement gagnera. Ce premier match retour de la saison doit lancer notre seconde partie de l’exercice ».

Est-ce-que l’absence de stabilité en défense centrale est un handicap ?
« Elle n’est pas prépondérante, pas handicapante. Le plus important, c’est l’état d’esprit. La stabilité de la défense, c’est l’idée que l’on se fait de défendre ensemble ».

Le changement de capitaine est-il important ?
« Est-ce-que il  y a un changement ? Max, l’était aussi. Ceci n’est pas un problème pour le groupe ».

Le mercato peut-il  peser sur le groupe ?
« Cela n’a pas grand-chose à voir avec  celui de cet été. Là, c’est calme et on n’en discute pas entre nous. Je n’ai pas l’impression que quelqu’un veut partir…On verra.  Des renforts ? Je ne pense pas qu’il y en aura. Nos renforts, ce seront les blessés qui vont revenir…  Après si les instances dirigeantes décident de renforts, pourquoipas… »

Sur le même thème