masculins / Rennes - OL J-3

Vercoutre et la menace de grève

Publié le 02 octobre 2008 à 18:30 par R.B

Rémy Vercoutre s’est exprimé au nom du vestiaire lyonnais à propos de la menace de grève…

Le gardien de but lyonnais, représentant de l’ensemble des joueurs olympiens faisant le lien avec les représentants de l’UNFP (Kastendeuch et Fluckinger), est venu s’exprimer devant les médias.

Alors Rémy qu’a donné cette réunion avec les représentants de l'UNFP ?
« Il y a beaucoup de solidarité avec le mouvement qui se développe en France, solidarité dans le vestiaire lyonnais d’accord à l’unanimité. Comme les autres clubs qui ont déjà reçu la visite des représentants de l’UNFP, nous sommes prêts à suivre le mouvement. La grève ? Cela veut dire que l’équipe ne joue pas ; qu’il y a une journée blanche ».

Pourquoi ce mouvement ?
« On a envie d’être respecté par la Ligue et donc représenté. Pourquoi vouloir changer un système qui fonctionne. Notre crainte, c’est de perdre notre représentant. Nous voulons garder cette représentation pour faire entendre, si besoin, notre voix. Kastendeuch et Fluckinger ont rencontré aujourd’hui Marino Faccioli, cela s’est très bien passé ».

Ne craignez-vous pas que ce mouvement soit mal perçu, surtout s’il se termine par une grève ?
« Cela peut effectivement être mal perçu. Aux médias de bien relayer ce mouvement. Ce n’est pas une question d’argent ; c’est, je le répète, une question de principe ».