masculins / OL Féminin

Victoire 6-1 en Challenge de France

Publié le 19 février 2006 à 19:15 par MG

Les joueuses de l’OL, engagées dans le Challenge de France depuis ce week-end, ont passé avec succès le cap des 16èmes de finale. Face à une équipe de Besançon courageuse et qui n’a jamais baissé les bras, l’OL a déroulé un match presque parfait.


Dès la 5ème minute de jeu, Sandrine Dusang, le défenseur international de Lyon, donnait une belle impulsion au match en frappant directement dans les filets, mais le but était refusé, la joueuse étant signalée hors-jeu.
8 minutes plus tard, c’est la brésilienne Simone qui, sur une passe de Cécile Locatelli, s’approchait de la gardienne Bisontine. Coup du sombrero, lobe. Il ne restait plus qu’à pousser le ballon au fond des cages vides pour ouvrir le score.
L’entame de match marquait largement la supériorité des lyonnaises sur leurs adversaires de Division 3 pourtant très engagées et volontaires.
17ème minute, Alix Faye Chellali, à la limite du hors-jeu, lobe une nouvelle fois la gardienne franche-comtoise. Elle marquera à nouveau 8 minutes plus tard, après une belle action côté droit, Simone déborde et centre sur la tête de la jeune lyonnaise. Le ballon frappera le poteau et finira, pour la 3ème fois dans cette première période, dans les filets.
3-0 à la mi-temps.
Les joueuses de Besançon n’ont pourtant pas abandonné. De retour sur la pelouse, elles profitent d’une frappe lointaine de leur attaquante pour sauver l’honneur.
Les choses n’en resteront pas là. Emilie Gonssolin est accrochée dans la surface de réparation à la 62ème minute. L’arbitre, Mohamed Chakafi, siffle un penalty en faveur des lyonnaises, transformé par Sandrine Dusang malgré une bonne anticipation de la gardienne de Besançon.
Peu de temps après, un débordement de Christelle Brayard qui centre sur Aurélie Kaci, permet aux lyonnaises de rajouter un point au compteur de cette rencontre. 5-1.
La victoire est presque dans la poche. Dernière occasion pour se rassurer, 2 minutes avant le coup de sifflet final, Mélissa Amalfitano gagne son duel devant les buts et crucifie Besançon d’un 6-1 sans ambiguïté.

L’OL se donne une bonne piqûre de confiance dans ce Challenge de France. D’autant que le groupe aligné était constitué de plusieurs joueuses qui n’évoluent généralement pas avec la D1 lyonnaise, à l’image de Christelle Brayard et Aurélie Kaci.
« on est satisfaite d’avoir bien fait le travail » commente Cécile Locatelli, qui avait exceptionnellement rechaussé les crampons pour renforcer une équipe désertée de ses titulaires habituelles. Lyon se déplaçait en effet chez les bisontines sans six de ses internationales parties au Tournoi de la Manga avec l’Equipe de France des moins de 21 ans.
Shirley Cruz et Dayana Da Rocha, à l’essai depuis quelques semaines à la Plaine des jeux de Gerland, n’étaient pas sur la feuille de match.
Sur le même thème