masculins / OL - PSG

[Vidéo] Les infos du week-end

Publié le 14 avril 2014 à 13:34 par SC

Paris n’est pas encore champion pour deux raisons. Il est tombé à Gerland et Monaco l’a emporté à Rennes. En bas, le maintien devrait se jouer entre Valenciennes, Sochaux et Guingamp.

  Ferri, le tireur d’élite. Son troisième but de la saison, tous à l’extérieur de la surface, a permis à l’OL de s’offrir une victoire de prestige contre le leader parisien et de revenir à deux petits point de son voisin stéphanois. Ce n’est que la deuxième fois que le PSG ne trouve pas le chemin des filets.

Signorino, le frappeur retrouvé. Pour sa première frappe en L1 depuis 2005, le Rémois a été efficace. Son but n’a pas permis aux Rémois de l’emporter à cause d’une égalisation de Saint-Etienne dans les arrêts de jeu.  C’est un second coup d’arrêt pour les Verts après celui contre Nice le week-end dernier.

Lille, un but lui suffit. Face à Valenciennes, les Dogues ont emporté un neuvième succès sur le score de 1 à 0. Ils restent sur trois victoires de rang et ont pris une belle option pour conserver une troisième place qu’ils ont déjà occupé 20 journées. Rivière, le buteur providentiel. En inscrivant le but de la victoire à Rennes, il est devenu le meilleur buteur de Monaco. Il  a surtout permis à l’ASM de garder ses distances avec Lille, toujours à six longueurs.

  Marseille, avril lui va mieux. Alors qu’ils n’avaient pas connu la victoire en mars, les Marseillais ont enchaîné, en l’emportant 3 à 2 à Montpellier, deux succès de rang…une première depuis la mi-novembre. Bordeaux, la fin des illusions européennes. Les Bordelais ont été tenus en échec chez la lanterne rouge, Ajaccio. De son côté, Lorient est allé chercher à Nice sa première victoire à l’extérieur en 2014.

Sochaux, de l’espoir fait maison. Les Sochaliens se sont imposés 2 à 0 face à Toulouse, alors invaincu à l’extérieur depuis novembre. Ils ont gagné cinq matchs et fait un nul sur leurs six dernières réceptions. Une belle série qui leur permet de revenir à cinq points du premier non relégable. Evian, plus rien n’est comme avant. A l’image des Sochaliens, les Haut-savoyards se donnent les moyens en vue du maintien. Grâce à leur succès contre Bastia, ils ont presque engrangé le même nombre de points sur les 11 dernières journées que sur tout le restant de la saison.

L’un se rassure, l’autre s’inquiète. Grâce à son succès étriqué sur Guingamp, Nantes a fait un très grand pas vers le maintien. Dix unités le séparent de la zone rouge. A l’inverse, l’autre promu s’en est rapproché dangereusement.

TOUTES LES NEWS SUR OL - PSGLE CALENDRIERLE CLASSEMENT

Sur le même thème