club / Club

Vidéos : Aulas évoque la signature d'Alex Morgan et la polémique après ASM-OL

Publié le 20 décembre 2016 à 18:02 par YM

Le président de l'Olympique Lyonnais s'est confié au micro d'OLTV à propos de la venue de l'internationale américaine Alex Morgan et n'a pas manqué de revenir sur la polémique entourant la rencontre entre l'AS Monaco et l'OL.

Alex Morgan, nouvelle joueuse de l'OL féminin

" C'est un grand jour pour l'OL. L'arrivée d'Alex Morgan est une formidable nouvelle pour le club sur le plan sportif. Mais c'est bien plus que cela : pour l'OL, c'est la reconnaissance d'un travail formidable d'image, de positionnement et d'ouverture vers les Etats-Unis. On recherchait cela depuis longtemps. La venue d'Alex enchante toute une ville, toute une région et tous les amateurs de football féminin. Je communique avec ses agents depuis longtemps, en faisant également en sorte que l'ensemble de ses fans sachent qu'un club, l'OL, voulait constituer une équipe qui soit au-dessus du lot. Petit à petit, la rumeur a pris du crédit. Alex a voulu savoir ce qu'était l'Olympique Lyonnais ainsi que la stratégie du club. Elle est venue au Parc OL et on est en phase de conclusion. Son contrat est arrivé aujourd'hui. Elle a un talent fou, une forte personnalité, beaucoup d'expérience et de disponibilité. Je suis convaincu qu'elle séduira tous les fans de l'OL, ses compatriotes et ses coéquipières au sein du club. "

Son avis sur la polémique déclenchée après Monaco-OL (1-3)

" On peut être surpris et choqué de cette réaction du vice-président de l'AS Monaco (Vadim Vasilyev). Ce n'est pas le même genre de retours que j'ai eu de la part du Prince (Albert II) et du président (Dmitri Rybolovlev), avec qui j'ai des relations proches et franches. {...} Quand je vois la pression qui a suivi cette paranoïa, qui laiserait supposer que l'on aurait influencé l'arbitre, je m'étonne que des gens censés puissent reprendre cette idée. Tout le monde a remarqué, aussi bien les spécialistes que d'anciens arbitres, qu'il n'y a pas eu d'erreur. C'est même l'OL qui aurait pu être pénalisé puisque Monaco aurait pu connaître d'autres exclusions de joueurs. Je pensais qu'il y avait eu un dérapage de la part du dirigeant moégasque, mais les choses ce sont poursuivies ce matin. Aujourd'hui, j'ai lu dans les journaux que l'influence d'un dirigeant pouvait influencer les décisions des arbitres français. C'est scandaleux ! Si j'avais tenu la moitié des propos tenus par le vice-président monégasque, j'aurais été immédiatement convoqué par la Commission d'Ethique de la LFP. J'attends avec beaucoup d'intérêts et avec beaucoup d'attention ce qu'il va se passer par la suite. C'est un dérapage extrêmement grave qui jète la suspicion sur notre club et sur l'arbitrage français. {...} Ces pensées ne sont absolument pas justifiées. Elles nous portent préjudice et elles doivent être contredites très rapidement par la Fédération Française de Football et la Ligue de Football Professionnel car on pourrait, ensuite, douter de leur légitimité. "