masculins / OL - SRFC

Vraiment pas au point !

Publié le 22 août 2015 à 19:14 par R.B

L’OL est toujours à la peine avec cette fois comme sanction une défaite chez lui face à des rennais bien organisés…

CONTEXTE

Sans briller particulièrement, l’OL face à Guingamp et le Stade Rennais contre le MHSC ont réagi après une première journée en demi-teinte. Ambitions différentes pour les deux clubs, mais besoin de bien démarrer ce début de saison pour se rassurer. Du côté de l’OL, débuts à Gerland de Mathieu Valbuena et de Mapou Yanga Mbiwa. Et une très belle ovation pour ces deux nouveaux venus.

ADVERSAIRE

Depuis plusieurs saisons, le club breton suscite des interrogations, génère des attentes et des déceptions. Une fois encore, il y a eu des départs et des arrivées. Et pour le moment, un changement de dispositif avec une défense à 3 axiaux. Notons que l’ancien olympien Mehdi Zeffane vient d’arriver.

EQUIPE de DEPART

Bisevac, douleurs au genou, n’est pas dans le groupe. Rose et Koné, pour d’autres raisons, aussi. Du coup, Mapou Janga Mbiwa débute aux côtés de Sam Umtiti. Retour de Bedimo. Rafaël est titulaire sur le côté droit de la défense ; Christophe Jallet étant encore préservé. P. Mendes, suspendu, Philippe Montanier a dû modifier son trio de défenseurs axiaux et a choisi de débuter avec une seule pointe… Mehdi Zeffane est titulaire. Le club breton affiche ses intentions défensives…

PREMIERE PERIODE

Coup de froid à Gerland après une perte de balle de Yanga Mbiwa, Pedro Henrique ouvre rapidement le score ! Fekir ne laisse pas de place au doute en égalisant après un centre de Rafaël. Valbuena et Fekir trouve leurs marques. Et le gaucher s’offre une occasion de but au ras du poteau de Costil puis en frappant au-dessus.  Le Stade Rennais est bien en place. Pas assez de rythme, de mouvements (la chaleur ?) chez les olympiens qui doivent aussi se montrer patients pour trouver des solutions. Un festival entre les « petits » de l’attaque est à deux doigts de réussir. Du déchet des deux côtés. Et globalement un nul logique à la mi-temps avec une occasion manquée pour les rennais juste avant le repos. L’OL est encore à la recherche de repères…

SECONDE PERIODE

Zeffane crucifie ses anciens partenaires en rentrant comme dans du beurre dans la défense lyonnaise après un excellent renversement de jeu ! Claudio Beauvue va-t-il changer la physionomie du match en entrant à la place de Lacazette ? Il se montre immédiatement avec une tête juste au-dessus.  Cela s’emballe sans précision. Rennes garde le ballon intelligemment. Cornet remplace Valbuena. Vitesse et précipitation pour essayer d’égaliser. Ghezzal remplace Ferri et un défenseur rennais supplée un milieu de terrain ! Et le score en restera là. L’OL ne pouvait prétendre à mieux malgré quelques rushs…

RESUME et PERSPECTIVES

L’OL n’a pas pu ou su prendre la mesure de solides bretons qui ont profité de deux largesses défensives pour s’imposer. Il y a trop d’approximations collectives et individuelles en ce début de saison pour « exister ». L’OL ira à Caen samedi prochain pour récupérer des points… en souhaitant des progrès dans tous les domaines.

...

La feuille de match

A Lyon, Stade de Gerland, 28 000 spectateurs environ ; arbitre, M. Buquet. OL 1 Stade Rennais  2 (mi-temps : OL 1 Stade Rennais 2).

OL : Lopes – Rafaël, Yanga Mbiwa, Umtiti, Bedimo – Gonalons (cap), Ferri (puis Ghezzal 76ème), Tolisso, Valbuena (puis Cornet 69ème) – Lacazette (puis Beauvue 61ème), Fekir. Entr : Fournier.

Stade Rennais : Costil – Mexer, Armand (cap), Diagne - Zeffane  (puis Grosicki 69ème) – Moreira, André (puis M’Bengue 76ème), Fernandes, Sylla, Baal – Pedro Henrique (puis Sio 63ème). Entr : Montanier.

Buts : pour le Stade Rennais, Pedro Henrique (6ème), Zeffane (55ème) ; pour l’OL, Fekir (12ème).

Avertissements : pour le Stade Rennais, Diagne (47ème), Fernandes (57ème), Pedro Henrique (58ème) ; pour l’OL, Fekir (83ème).

...
Sur le même thème