masculins / Fiorentina-OL

Vu de l’étranger

Publié le 26 novembre 2008 à 13:25 par RD

Les quotidiens italiens et allemands reviennent sur les résultats de leurs représentants en Ligue des Champions.

La Gazzetta dello Sport ironise sur son site Internet : « Un Lyon féroce, les florentins bien beaux…ça donne 1-2, adieu la C1 ». Le quotidien analyse la partie : « le beau jeu ne suffit pas pour rester en Europe au plus haut niveau : il faut plus d’attention en défense et plus d’agressivité devant » déplore le journaliste Luigi Todisco, qui relativise en considérant que cette soirée est aussi « de l’expérience acquise ». L’écart était énorme entre « une équipe cherchant à maintenir vivace l’espoir de rester en C1 et de bien figurer sur la scène européenne, et de l’autre une formation lyonnaise avec moins de préoccupations de classement dans le groupe et donc beaucoup plus de tranquillité ». Au-delà de la simple analyse, le journal sportif préfère retenir la « très belle soirée » et le match « spectaculaire » qu’aura offert la soirée. Un Benzema « étincelant » poursuit le quotidien qui aura « rendu fou les défenseurs de Prandelli » soulignant au passage la maîtrise de l’OL : « Le match se poursuivit entre spectacle et occasions, sans que Lyon n’en perdre le contrôle ». Et de conclure avec la morale de l’histoire : « Les Français repartent à la maison avec la qualification en poche, laissant à la Viola un double enseignement : il y a du jeu dans cette équipe, il manque seulement un peu plus de métier ».

« Lyon super » titre Tutto Sport, l’autre quotidien sportif, précisant que la Fiorentina « sort de la compétition la tête haute » après cette défaite contre « un Lyon qui fit le spectacle, frappa à froid puis défendit le résultat ». Sur son site Internet, la Repubblica n’est pas avrae de superlatifs « Immense Benzema, Lyon est trop fort » avant d’écrire que « pour la Fio, sortir la tête haute augmente encore la rage d’une élimination qu’elle ne méritait peut-être pas ».
Selon La Stampa, journal turinois, « Benzema balaye la Fiorentina ». L’analyse du journal est sans appel : « Lyon trop fort, les Florentins trop recroquevillés, victimes du sortilège de la Ligue des Champions ». Le quotidien insiste sur la prestation de Juninho, « diabolique sur coups-francs ». Pour il Corriere della Sera, « Lyon mérite amplement son succès et sa qualification ». Le journal ne tarit pas d’éloge. « Lyon c’est ça : du jeu, du mouvement, de la vitesse, de l’efficacité et de la solidité ». Et d’ajouter : « Lyon est un spectacle d’harmonie et de sagacité tactique ». Avant de conclure en admettant que « la Fiorentina a compris combien la Champion’s League était diificile ».

La presse allemande, de son côté, parle d’un « Bayern souverain » face au Steaua (victoire 3-0) et d’un « Lyon efficace », selon le journal sportif Kicker qui parle d’une victoire bavaroise « méritée » et « jamais compromise par les Roumains ». Le journal juge aussi la prestation de Lyon en parlant d’une « qualification méritée dans une partie pleine de vivacité », citant « un jeu lyonnais plus mature que celui des Italiens ».
« Ca s’annonce bien », annonce Klinsmann dans les colonnes du quotidien Süddeutschezeitung, insistant sur « la manière avec laquelle son équipe l’a emporté hier soir ».
Le Frankfurter Allgemeine Zeitung met en avant les qualités des buteurs bavarois, Klose et Toni, qui « ont rendu la victoire souveraine parfaite ».
Le quotidien Bild Zeitung déclare que les Bavarois « ont fait plaisir à voir jouer » contre le Steaua, grâce à un « formidable football-éclair », adressant au passage ses félicitations aux joueurs du Bayern. « Bravo Ribéry, le pied magique du Français ensorcelle aussi l’Europe ». « Bravo Toni, il inscrit enfin son premier but en Ligue des Champions après 297 minutes infructueuses dans la cour des grands ». Le journal populaire précise que le Lyon-Bayern du 10 décembre prochain « concernera uniquement la première place ; le Bayern ne devra ni perdre, ni jouer le 0-0 s’il veut terminer en tête du groupe».
Sur le même thème