club / Winter Game

Winter Game : les joueurs du LHC découvrent la patinoire du Parc OL

Publié le 30 décembre 2016 à 12:30 par YM

Reconnaissance patinoire LHC Les Lions et Brûleurs de Loups

10 photos

Les joueurs du LHC les Lions ainsi que les Brûleurs de Loups de Grenoble sont arrivés ce vendredi matin, au Parc OL, pour la reconnaissance de leur nouveau terrain de jeu en vue du Winter Game (ce soir, 19h00).

Le Parc OL a opéré sa mue. Après les finales de Champions Cup et de Challenge Cup en rugby, après les concerts de Rihanna, Will.I.Am et Christophe Maé, un nouvel évènement d'envergure s'invite au sein du complexe multifonctionnel olympien. À l'occasion du Winter Game opposant le LHC les Lions aux Brûleurs de Loups de Grenoble (ce vendredi, 19h00), l'enceinte, habituellement réservée aux joueurs et joueuses de l'Olympique Lyonnais, s'est transformée en une immense patinoire. Un spectacle que les hockeyeurs lyonnais et grenoblois sont venus observer avant d'y prendre leurs repères en prévision de la rencontre du soir. L'occasion pour certains de livrer leurs premières impressions avant le rendez-vous tant attendu.


Sébastien Berthet, président du LHC Les Lions

« Tous les ingrédients sont réunis pour que la rivalité entre Lyon et Grenoble perdure dans le temps. Le hockey français a besoin de ça. On voit l'engouement que suscite cette rencontre et Lyon a les atouts pour devenir un grand club à l'avenir. On aborde ce match avec beaucoup de sérennité et avec énormément d'envie et de travail. Le cadre que nous offre le Parc OL aide les joueurs à se motiver. »

Thomas Roussel, défenseur du LHC Les Lions

« Le cadre est assez sympa. On s'attend à une grosse ambiance, il faudra profiter du moment. On a perdu deux fois contre Grenoble cette saison. On a hâte de jouer contre eux, qui restent invaincus depuis longtemps. Gagner ce soir nous donnerait un ascendant psychologique avant la demie-finale de Coupe de France. Ils ont eu un début de saison compliqué mais sont sur une très bonne série. On a des atouts, notamment notre collectif. On est en confiance. »

Eric Chouinard, attaquant et capitaine des Brûleurs de Loups

« C'est un évènement spécial. On est tous très excités d'être ici, de jouer dans ce stade. Tout le monde a le sourire. On attend ce moment depuis longtemps et on a hâte d'y être, surtout qu'il y a de l'enjeu ce soir. On a joué deux très bons matchs de hockey contre Lyon, qui a une équipe très rapide, avec de bons joueurs. Tout est en place pour avoir un autre bel affrontement lors de ce Winter Game. Tous les ingrédients sont là pour qu'il y ait une rivalité : la proximité des deux villes ainsi que la qualité de l'équipe des Lions. »

Xavier Pierrot, stadium manager du Parc OL

« L'évènement trouve son public autour d'un match de hockey. On attendait 20 000 spectateurs, il devrait plutôt y en avoir 25 000. L'ambition du Parc OL était de montrer que le stade n'était pas uniquement dédié au football. On a accueilli des finales de rugby, des concerts, l'Euro 2016... Aujourd'hui, on est co-organisateur du Winter Game et on espère organiser d'autres évènements un peu décalés à l'avenir. Ce soir, on assistera à un show de près de 3h autour de la rencontre entre Lyon et Grenoble. On attache beaucoup d'importance à préserver aussi la pelouse, qui était l'une des plus belles au moment du Championnat d'Europe de football. Nos relations avec le LHC sont excellentes, on avait tous envie de réussir. On est pleinement satisfait de notre collaboration. »

Photos

Reconnaissance patinoire LHC Les Lions et Brûleurs de Loups

10 photos

Sur le même thème