masculins / Sélections

Yassine Benzia lance sa Coupe du monde

Publié le 16 juin 2011 à 11:14 par CC

L’ancien joueur de Quevilly, auteur de 36 buts cette saison dans le championnat U17, débute ce samedi avec l’équipe de France le Mondial de la catégorie au Mexique. Avant son premier match face à l’Argentine, il nous raconte sa saison de rêve.

Yassine, comment s’annonce ton premier grand rendez-vous mondial ?
Je le prépare  assez sereinement, même si il y a quand même un peu d'appréhension. Le simple fait d’être là est déjà quelque chose de magnifique à vivre. Se retrouver face à toutes les meilleures équipes de la planète foot va être, je l’espère, quelque chose d'inoubliable. Je n’oublie pas mon parcours. Il y a un an, je jouais encore à Quevilly et tout s’est accéléré lors de cette saison lyonnaise.

Justement, t’attendais-tu à être aussi performant avec l’OL en inscrivant notamment  36 buts dans le championnat U17 ?
C’est difficile à dire... Je tiens avant tout à remercier toutes les personnes autour de moi qui m’ont aidé au cours de cette année. Ma famille, les amis, mes coéquipiers et les entraîneurs qui m'on aidé a progresser pour parvenir à décrocher la sélection. Cela a vraiment été génial. Je n'aurais jamais pensé vivre tout ça dès ma première année à l’OL. J’ai vraiment apprécié l’accueil chaleureux du club. Cela a facilité mon intégration dans l’équipe même si cela n’a pas toujours été facile.


Pourquoi avoir choisi l’OL ?
J’ai choisi Lyon parce que c’était en France, et donc proche de ma famille, et surtout  parce que c’est un grand club ! Je n’oublie pas le chemin accompli depuis mes débuts dans le football à six ans dans le club de Saint-Aubin lès Elbeuf (Seine Martime). Je me souviens aussi de mes premiers contacts avec l’OL : c’était à l’issue d’un match de championnat national avec Quevilly contre Lens. Le club m’avait demandé de venir faire un essai qui s’est avéré concluant. Que ce soit personnellement ou collectivement, cette saison a été riche en émotion.

Pour revenir à cette coupe du Monde, quelle est l’ambiance dans le groupe et  quelles sont vos ambitions ?
C’est vrai que je suis le seul représentant de l’OL chez les U17. Mais je connais maintenant la plupart des joueurs de cette génération 94. Je connais surtout les joueurs du Havre (Benjamin Mendy, Adam NKusu et Jordan Vercleyen) que j’avais eu l’occasion d’affronter en championnat U17  lorsque je jouais encore à Quevilly. L’objectif collectif, c’est d’aller le plus loin possible et pourquoi pas de gagner cette compétition. Beaucoup disent que l’on a un groupe facile avec la Jamaïque, le Japon et l’Argentine. Je ne le pense pas car il n’y a plus de petites équipes au niveau international. On va être confronté à trois styles de jeu bien différents. Il faudra donc respecter tout le monde et jouer comme nous savons le faire.



Et tes ambitions personnelles ?
Je vais essayer de jouer le plus possible et essayer de me mettre en évidence. Pourquoi ne pas viser le titre de meilleur buteur du tournoi... J’espère que cette coupe du Monde va me servir pour ma prochaine saison avec l’OL. J’ai envie d’essayer de goûter le plus possible au championnat de CFA et me rapprocher un peu plus du groupe professionnel.

Le programme de l'équipe de France U17
Samedi 18 juin : France - Argentine, 15h à Monterrey (22h, heure française)
Mardi 21 juin : Japon - France, 15h à Monterrey
Vendredi 24 juin : Jamaïque - France, 15h Monterrey

© photos FFF