masculins / OL - Ajaccio J-2

Anthony Réveillère : "Le moindre point vaut de l'or"

Publié le 03 mars 2004 à 09:07 par GV

Victime d'une petite élongation, Anthony Réveillère se soigne. En soins actuellement, il espère pouvoir retrouver le groupe dès vendredi contre Ajaccio, avant le grand rendez-vous de l'OL mardi prochain en Ligue des Champions...

"- Anthony, tu étais forfait ces deux derniers matchs pour cause de blessure. Tout d'abord, comment ça va ?

- Ça va beaucoup mieux. L'évolution est bonne et je sens de moins en moins la douleur. Maintenant, j'espère être prêt rapidement. On a une bonne semaine pour préparer le match d'Ajaccio et je vais essayer de revenir à temps.



- Justement, comment allez-vous aborder ce match contre Ajaccio ?

- Comme tous les matchs, c'est-à-dire le plus sérieusement possible. Aucune rencontre n'est facile à jouer, surtout à ce stade là du championnat où toutes les équipes ont besoin de points pour divers objectifs. Que ce soit pour le titre, ou pour le maintien, le moindre point pris vaut de l'or et le match sera une nouvelle fois capital.



- On se souvient qu'au match aller vous aviez inscrit 4 buts à cette équipe corse. Elle risque d'être revancharde. Que craignez-vous lors de cette rencontre ?

- On n'espère pas revoir le même scénario que contre Guingamp ici à domicile. Mais depuis, l'équipe a retenu la leçon pour que cela ne se reproduise plus.



- Le risque serait d'avoir le match retour de la Real déjà dans les têtes ?

- Oui, mais on n'y pensera pas. On prend les matchs un à un , comme ils viennent. Le premier de nos objectifs est Ajaccio. Après on pensera à la Real, puis à Sochaux.



- Mais ce pourrait être une bonne préparation avant ce grand rendez-vous pour l'OL ?

- Oui et non. Le contexte n'est pas du tout le même. On sait que contre Ajaccio, il faudra se montrer patient et vigilant. Contre la Real, il faudra tout donner pour aller le plus loin possible en Ligue des Champions et pour entrer dans l'histoire du club. Une victoire nous mettrait dans de bonnes conditions mais ce n'est pas les mêmes compétitions…"





GV

Sur le même thème