club / Club

Décision de la Commission d’appel de la FFF : la réaction de l'OL

Publié le 07 mai 2018 à 18:33

L’Olympique Lyonnais a pris connaissance, anormalement après les médias ce qu’il déplore, de la décision de la Commission d’Appel de la FFF. Cette décision donne satisfaction à l’Olympique de Marseille, pourtant seul club à avoir fait appel dans le but de pénaliser encore plus l’Olympique Lyonnais en cette fin de saison.

L’Olympique Lyonnais rappelle que le Président Jean-Michel Aulas avait décidé de ne pas venir défendre son club en Commission d’Appel car il estimait que ce n’était pas compatible avec sa présence au Comex de la FFF et il s’étonne que le Président Jacques-Henri Eyraud ait pu librement critiquer la Commission de Discipline de la LFP dont il est pourtant Administrateur en mettant en doute son indépendance au travers d’expressions douteuses.

L’O.L. prend acte de cette décision dont il regrette l’iniquité de traitement concernant notamment les faits reprochés à Mouctar Diakhaby par rapport au comportement de Lucas Ocampos et au geste de brutalité de Steve Mandada. Cette décision privera l’Olympique Lyonnais de deux joueurs supplémentaires pour le match de samedi à Strasbourg, aux conséquences économiques majeures (qualification en Champions League pour l’un et maintien en L1 pour l’autre), les deux défenseurs centraux Marcelo et Mouctar Diakhaby en plus d’Anthony Lopes, gardien international Champion d’Europe.

Comme il a toujours su le faire dans le passé, l’Olympique Lyonnais comptera sur ses propres ressources et ses valeurs pour défendre ses chances sur le terrain sportif et essayer de décrocher une 15ème participation en Champions League sur les 22 qualifications européennes consécutives depuis 1997.

Le Président Jean-Michel Aulas s’interroge enfin sur le manque de réaction de la Commission d’éthique face aux critiques du Président Jacques-Henri Eyraud et de l’entraîneur Rudi Garcia sur l’indépendance de la Commission de Discipline de la LFP comme sur le corps arbitral qui favoriserait l’Olympique Lyonnais.

Les interventions de l’Olympique de Marseille auront donc, malgré la volonté d’apaisement de l’Olympique Lyonnais, contribué à jeter le doute sur la régularité de l’issue du championnat pour la lutte pour la Champions League comme pour celle pour le maintien.