masculins / OL - Atalanta

Europa League : l'OL et l'Atalanta, deux clubs aux multiples similitudes

Publié le 26 septembre 2017 à 16:56 par YM

Adversaires ce jeudi en Europa League, l'OL et l'Atalanta se ressemblent pourtant en bien des aspects.

Points communs

Fabriques à talents

OL : Depuis sa création en 1950, l’OL a fait de la formation de joueurs l’une de ses forces : Di Nallo, Lacombe, Domenech, Maurice, Govou, Benzema, Gonalons, Lopes, Umtiti, Lacazette, Martial, Tolisso ou Fekir.
Meilleur centre de formation de France par la DTN de la FFF pour la 5e année de suite et 4e meilleure académie d’Europe parmi les 5 grands championnats. L’OL a remporté 18 compétitions nationales, de la réserve aux U17, depuis 1990.
Papier Scirea vs Lacombe

Atalanta : Le club lombard a également formé plusieurs joueurs de grand talent : Scirea, Domenghini, Cabrini, Donadoni, Montolivo, Pazzini, Bonaventura, Zaza, Baselli, Kessie, Gagliardini, Conti ou Caldara.
18 titres de la catégorie Primavera (= réserve) aux U17 à l’Atalanta, depuis 25 ans, en compétitions nationales. Une avalanche de succès qui en fait l’un des tous meilleurs centres de formation d’Italie, dans le Top 30 en Europe.

Lien club-ville-supporters

OL : « Notre ville, c’est aussi notre fierté ! Son club, partout la fait briller ! C’est pour ça, qu’on va vous encourager ! Les Gones, ensemble on va chanter ! ». Une phrase des Bad Gones, groupe de supporters n°1 en France, qui résume l’amour et la ferveur que ressentent les supporters lyonnais envers l’OL et la ville de Lyon.

Atalanta : À Bergame, une tradition résume tout : à chaque naissance d’un enfant au sein de la cité lombarde, l’Atalanta offre un de ses maillots à la famille du nouveau-né. Fidéliser, affirmer l’identité, faire croître ce lien, unir la ville, le club et les supporters pour ne faire qu’un. Autre exemple, le n°12 a été retiré par l’Atalanta en hommage à son 12e homme.
Papier intérieur

Différences

Les palmarès : Deux clubs aux antipodes

OL : 7 titres de champion de France, 5 victoires en Coupe de France, 1 Coupe de la Ligue, 8 succès lors du Trophée des Champions, 1 Coupe Intertoto et 3 demi-finales européennes.

Atalanta : 1 Coupe d’Italie glanée en 1963 et le néant, si ce n’est un quart de finale en Coupe de l’UEFA et les demi-finales de la Coupe des Coupes.

Un habitué européen et la surprise du chef

OL : L’OL est un habitué des compétitions européennes. Au total, le club rhodanien a participé à une Coupe d’Europe à 38 reprises au cours de son histoire : 16 fois en C1, 4 fois en C2 et 18 fois en C3.

Atalanta :En revanche, l’Atalanta n’a que très peu goûté à l’Europe en 110 ans d’existence. Les Nerrazzuri n’ont joué que 5 phases finales de coupes d’Europe : 2 en C2 et 3 en C3. En revanche, jamais ils n’ont eu l’occasion de participer à la C1, où l’OL s’est forgé une belle réputation. 

Sur le même thème