masculins

Fleury Di Nallo

Publié le 21 juin 2004 à 18:16

Le Petit Prince de Gerland



Ce véritable gone, fort précoce, a été incorporé très tôt dans l'équipe pro.

C'est un authentique renard des surfaces, phénoménal buteur, et doté d'une adresse incroyable qui enflamme Gerland dans les années 60-70.

"La Fleur", même s'il est aujourd'hui détecteur de jeunes talents à Montpellier, n'en reste pas moins attaché à sa bonne ville de Lyon, où il est le seul joueur à avoir remporté les 3 coupes de France.

Un grand souvenir pour lui, que cette coupe 1967, où jeune capitaine de 23 ans, il avait reçu le trophée des mains du Président de la République, le Général de Gaulle, même si pour lui, l'équipe lyonnaise la plus complète à l'époque était celle de 1964.

A le même période, il porte à dix reprises le maillot des Bleus, marquant au passage à neuf reprises.

Après une grave blessure contre le Red Star en 1968, qui l'a tenu éloigné des terrains pendant près d'un an, Fleury Di Nallo enchante de nouveau le public lyonnais par son exceptionnel sens du but et ses inspirations tactiques.

Son départ en 1975 n'est qu'une première sortie, il revient comme détecteur dans les années 80, au cours desquelles il remarque tout de même Fournier, Fréchet, Cavéglia, Garde ou autre Tigana.

Auteur de 222 buts sous le maillot de l'OL, record inégalé, on retiendra plus de lui ses exploits sur la pelouse que les quelques démêlés judiciaires qui l'ont de nouveau dirigé vers La Mosson.