masculins / OL - Angers SCO

Gerland et les années 90

Publié le 04 décembre 2015 à 10:09 par R.B

Tout s’accélère pour l’OL et son enceinte de l’avenue Jean-Jaurès va vivre de belles heures en retrouvant notamment la scène européenne…

5ème pour en 91… 2ème en 95… 3ème en 99 et 2 000… Sans que cela soit aussi m que cela, l’OL est lancé en championnat… Domenech… Tigana… Stephan… Lacombe… Santini… sur le banc ; Garde… Génésio… Maurice… Giuly… Bouderbala… Rousset… Ngotty… Amoros… Gava… Pelé… Olmeta… Marcelo… Laville… Roche… Caveglia… Cocard… Coupet… Carteron… Malbranque… Violeau… Delmotte… Dhorasoo… Bréchet… Govou… Laigle… Anderson… des jeunes du Centre de Formation, des joueurs venus d’ailleurs et Sonny Anderson pour basculer dans un autre monde.

Gerland vit de belles soirées dont le retour de l’Europe le 18 septembre 91 face à Oster Vaxjo, Le succès en Intertoto en 97. Le ¼  retour en Coupe Uefa face à Bologne. 40 000  spectateurs ont cru à l’exploit de remonter les trois buts de retard. Le barrage d’accession à la Ligue des Champions malheureusement synonyme de déception face à Maribor avec les premiers pas sous le maillot olympien de Sonny Anderson. Le parcours en Coupe de la Ligue qui conduire les Lyonnais à Paris pour leur première finale dans cette compétition. En championnat, il y eut ce 8 à 0 face à l’OM le 24 mai 1997

Gerland qui connait une profonde transformation avec ces deux virages qui sont démolis, reconstruits et couverts. Le stade est prêt pour accueillir la Coupe du Monde 98.

Samedi, ils seront nombreux de cette époque. Sonny, évidemment. Mais aussi Bouderbala, Billong, Maurice, Cocard, Coupet, Courtois, L. Delamontagne, Flachez, Linares, Laigle, Rivenet, Bassila, Uras…

 

Sur le même thème