masculins / OL - SM Caen

La conference d’Hubert Fournier

Publié le 10 décembre 2014 à 13:50 par RB

Le traditionnel point presse de l’entraineur olympien à 48h d’un match… en l’occurrence la réception du Stade Malherbe…

Quelles sont les dernières nouvelles du groupe ?
« Il y a encore deux ou trois réflexions. Il n’y aura pas de grosses modifications par rapport au dernier match. Pour Yoann (Gourcuff), on attend de voir son ressenti après ses deux entrainements collectifs… Henri Bedimo sera de retour. Il avait besoin de retrouver de la fraicheur mentale. Il n’a pas eu de coupure cet été. C’est plaisant et important de constater que presque tout le groupe est disponible avec trois matches rapprochés à venir d’ici la fin de cette première partie de saison ».

Est-ce-que le besoin de fraicheur se fait  sentir ?
« Je pense celle au niveau du mental. On a la tête dans le guidon depuis début septembre en raison de ce qui s’est passé en août. On avait été contraints de se remobiliser. Cela a pompé de l’énergie. Pendant plusieurs matches, on n’a pas eu le droit à l’erreur. On a eu de la pression. Cela a pesé même avec un seul match par semaine. Mais je n’ai pas l’impression qu’il y ait une usure physique. On est capables de s’accrocher comme le montrent nos matches. Le plus embêtant serait de croire que le plus dur a été fait… mais je n’ai pas constaté de signes annonciateurs d’un tel état d’esprit ».

La défaite dans le derby a-t-elle était profitable ?
« On a bien appris… Cela nous a montrés ce qui était indispensable de faire pendant 90 minutes pour exister qui plus est dans un tel contexte. Ce fut un rappel à l’ordre retentissant, une prise de conscience ».

Est-ce rassurant votre parcours à domicile ?
« On a confiance dans ce que l’on est capable de faire. On a été aussi capable de le faire à l’extérieur. Après, il faut avoir la volonté de continuer. Notre classement final en dépendra ainsi que de nos  résultats à l’extérieur. A domicile, il était important de donner une image d’une équipe conquérante, vivante, sûre de ses forces… Si jamais on venait à être moins performant, il faudrait compenser par les résultats en déplacements »

Comment envisagez-vous ce match face à Caen ?
« Il faudra être vigilant, trouver le bon équilibre. Caen a la 2ème meilleure attaque de L1 en déplacements ! On doit s’appuyer sur ce que l’on fait ou a fait de bien ».

Ce serait bête de couper la bonne dynamique en laissant partir des joueurs. La porte à des entrées est-elle ouverte ? Il ne faut pas trop en demander (sourire)

Les propos du Président Jean-Michel Aulas sur le futur Mercato ( fermé à double tour pour les départs) ?
« Ils sont la suite logique des bons résultats. Ce serait bête de couper la bonne dynamique en laissant partir des joueurs. La porte à des entrées est-elle ouverte ? Il ne faut pas trop en demander (sourire). Je ne vois pas l’intérêt. Et puis le recrutement en hiver est rarement une réussite ».

Un mot sur les attaquants NJie, Benzia, Yattara ?
« Ce sont trois profils différents. C’est une richesse pour nous. NJie va vite, prend la profondeur ; Yattara est plus un point de fixation tout en étant mobile, en ayant une technique intéressante ; Benzia, c’est un buteur à l’aise dans les zones de finition avec une bonne technique. Yacine (Benzia) a été pénalisé par des blessures. Il avait besoin de retrouver du rythme. En marquant face à l’ETG, il a fait ce que l’on attend d’un buteur. J’ai apprécié son engagement, son implication dans le replacement, son état d’esprit… Momo (Yattara) a fait un très bon début de saison avant de se blesser. Cela l’a freiné. Et il y a la concurrence ».

Sur le même thème