masculins / OL - Troyes

Nouvelle maison adoptée !

Publié le 09 janvier 2016 à 20:00 par SC

Les Lyonnais se sont imposés 4 à 1 face à Troyes pour la première dans le Parc OL grâce notamment à trois bijoux. En difficulté par moment, ils ont su trouver les ressources nécessaires pour faire pencher la balance de leur côté après un trou d’air et l’égalisation troyenne...

Premier acte
Les Lyonnais donnent le premier coup d’envoi de leur nouveau stade. Ghezzal arme la première frappe alors que les Troyens n’avaient toujours pas touché le ballon. Les visiteurs sont asphyxiés et n’arrivent pas à sortir de leur camp. L’entrée en matière olympienne est parfaite. Une grosse domination mais pas encore d’occasion franche. Jusqu’à ce que Lacazette fasse parler son talent. Sur un ballon plein axe de Grenier, le premier buteur du Parc OL feinte une frappe dans la surface puis enchaîne un tir croisé (18’). Il est tout proche de remettre ça quelques secondes plus tard. Succession de coup-francs troyens aux abords de la surface et première frayeur avec une tête ratée de Ngcongca. Le retourné acrobatique d’Umtiti flirte avec le bas du montant… quel geste ! Les Troyens sortent un peu la tête de l’eau en cette fin de première période. Les Lyonnais cherchent un second souffle. Sans se créer énormément d’occasions, les Lyonnais ont largement dominé et n’ont jamais été inquiétés durant cette première période.


Second acte
Karaboué prend la place de Nivet. C’est reparti sur un petit rythme. Lacazette, parfaitement servi par Tolisso, rate le cadre et la balle du break alors qu’il était seul face à Bernardoni. Le jeu lyonnais est beaucoup moins fluide qu’en première période. Les Olympiens s’en remettent donc au coup-franc… la tête d’Umtiti n’est pas cadrée. Lopes évite l’égalisation coup sur coup. Le gardien ne peut rien sur la frappe soudaine et pleine lucarne de Camus (68’). Une punition presque logique tant les Lyonnais ont perdu la maitrise. Lacazette et Gonalons cèdent leur place à Beauvue et Ferri. Ghezzal remet les siens dans le sens de la marche d’un enroulé du gauche dans la lucarne opposée. Superbe (72’). Ferri imite son coéquipier avec une frappe magnifique du pied droit dans la même lucarne (81’). Le coup-franc de Grenier passe de peu au-dessus. Celui de Beauvue est repoussé par le gardien. Ce dernier marque de la tête sur la dernière action du match (90+3’). Les joueurs entament un tour d’honneur dans leur nouveau jardin.

Résumé et enseignements
Rien n’a été simple dans cette rencontre. Les Lyonnais avaient pourtant réalisé une très bonne entame en asphyxiant leur adversaire et prenant les devants. Ils ont ensuite connu pas mal de difficultés pour développer leur jeu. Mais ont su trouver les ressources pour s’offrir une large victoire, la première dans le Parc OL de l’histoire.

... Feuille de match :
Olympique Lyonnais 4 – 1 Troyes (Mi-temps : 1 – 0)
Parc OL, 58 000 spectateurs environ.
Arbitre : Ruddy Buquet.

Compo OL : Lopes, Jallet, Yanga-Mbiwa, Umtiti, Morel, Gonalons (puis Ferri 70’), Darder, Tolisso, Ghezzal, Grenier (puis Kalulu 84’), Lacazette (puis Beauvue 68’). Entr : B.Genesio.

Compo ESTAC : Bernardoni, Confais, Ngcongca, Saunier, Dabo, Thiago (puis Gueye 76’), Camus, Nivet (puis Karaboué 46’), Pi, Cabot (puis Court 55’), Jean. Entr : C.Robin

But : pour l’OL, Lacazette (18’), Ghezzal (72’), Ferri (81’), Beauvue (90+3’). Pour Troyes, Camus (68’).

Avertissement : Pour l’OL, Umtiti (61’). Pour l’ESTAC, Nivet (22’).
...
Sur le même thème