feminines / Valais Cup

Les enjeux de la Valais Cup

Publié le 06 août 2014 à 20:32 par OT

L'OL féminin effectue son entrée dans le tournoi amical de la Valais Cup, jeudi (16h00), face à Anderlecht, en 1/2 finale.

Après deux semaines de préparation, l'OL féminin version Gérard Prêcheur s'apprête à disputer ses premiers matches amicaux. L'occasion de commencer à appliquer ce qui a été travaillé à l'entraînement depuis la reprise du 23 juillet.

Le nouvel entraîneur de l'OL a déjà pu faire le tour de ce qu'il souhaite mettre en place cette saison, tant au niveau du jeu que de la vie de groupe. Tout cela reste bien sûr à assimiler mais on perçoit déjà une identité. Tous les aspects ont été abordés avec beaucoup de minutie, rien n'est laissé au hasard.

Les Lyonnaises font leur entrée dans la Valais Cup, jeudi (16h00) face à Anderlecht, modeste 8ème de la dernière BeNe League, alors que le PSG est opposé au FC Barcelone dans l'autre 1/2 finale.

La perspective de retrouver une confrontation entre les deux concurrents français en finale, samedi, va donner du piment à ce tournoi amical. Mardi après-midi, en conférence de presse, la recrue suédoise du PSG, Caroline Seger, a donné le ton en indiquant que son équipe visait clairement la victoire finale : " Je pense que si vous développez une culture de la gagne dans votre équipe, cela vous aide à jouer le championnat, la Coupe de France, et tout ce que le PSG à envie de gagner."

Les ambitions du PSG grandissent chaque saison, mais cela ne semble pas perturber les Lyonnaises : " C'est une bonne chose pour le championnat, indique la locale de l'étape Lara Dickenmann. J'ai hâte de les voir jouer. Il y a beaucoup de bonnes joueuses mais on préfère jouer contre de belles équipes."

Sur le même thème