masculins / Reprise du championnat J-21

Malouda: "Mon jeu, c'est d'oser"

Publié le 16 juillet 2004 à 14:35 par R.B.

La Guyane et le Brésil sont deux pays voisins géographiquement. C'est peut-être une des raisons du jeu très brésilien du Guyanais Florent Malouda. Le gaucher aux arabesques élastiques souvent déroutantes pour l'adversaire aime tenter des trucs sur un terrain. Comme ce drible en talonnade mercredi soir à Chambéry contre le PAOK Salonique. L'ancien guingampais nous a avoué quelques petits secrets de fabrication.



Florent, profites-tu des matches amicaux pour tenter des coups ?

« Je ne fais pas trop de différences entre les rencontres. Seule la pression est différente. Alors effectivement j'ose plus en amical. Mais d'une façon générale, mon jeu c'est d'oser. Les matches sans enjeu peuvent me servir de répétition, même si je ne me retiens jamais lorsque j'enfile mon maillot».



Contre le PAOK, tu as réussis un drible en talonnade. Est-ce une première ?

« Oui. Je l'ai fait à l'inspiration.. En ce moment je regarde la Copa America. Les joueurs de ce continent osent des trucs que l'on ne voit pas souvent en Europe. Il y a de très bons techniciens ; de véritables artistes. Je copie. Si çà marche, je continue à le garder dans « mon répertoire ». Contre Bordeaux, je pourrais la tenter de nouveau. Et après cela peut devenir un spécial ».



Christian Ronaldo doit être un de tes artistes préférés ?

« Oui bien sûr. Mais au-delà de la gestuelle, il a la vitesse technique qui va avec. Pour réussir ce genre d'enchaînement, il faut impérativement travailler sa condition physique. Ces gestes sont beaux, intéressants, efficaces, mais très éprouvants dans la répétition… ».



R.B.