masculins / OGC - OL

OGC Nice – OL : les Lyonnais, désormais 2èmes, se sont encore régalés en voyage ! (0-5)

Publié le 26 novembre 2017 à 17:00 par SC

L’OL s’est imposé 5 à 0 sur le terrain de Nice. Ultra-dominateurs au milieu de terrain, les Lyonnais ont parfaitement débuté la rencontre et ont fait preuve d’une efficacité redoutable pour dévorer les Aiglons. Memphis, par deux fois, Mariano, Cornet et Myziane ont marqué. L’OL est 2ème.

. LES TEMPS FORTS .

3’. Dégagement de Souquet sur la ligne après une talonnade de Memphis.
5’. But de Memphis servi par Cornet de l’extérieur du pied gauche. 0-1.
16’. Superbe volée du plat du pied de Memphis repoussé par Benitez… Mariano suit mais ce n’est pas cadré.
20’. But de Cornet qui enrhume Mendy et Marlon avant de tromper Benitez. 0-2.
27’. But de Mariano lancé dans la profondeur par Aouar. 0-3.
38’. But de Memphis d’un tir enroulé. 0-4.
50’. Coup-franc puissant de Balotelli sur Lopes.
60’. Arrêt de Benitez sur un tir de Memphis.
70’. Expulsion de Marlon pour un second jaune pour une grosse semelle.
80’. But de Myziane, du pied gauche, servi par Ndombele. 0-5.


. RESUME ET ENSEIGNEMENTS.

L’OL avait l’occasion de mettre un gros coup de pression sur Monaco, 2ème avec 3 points d’avance et en grand danger face à l’ogre parisien en clôture de la 14ème journée. Mais sans Traoré et Fekir (malade), les Lyonnais se devaient de trouver d’autres solutions pour faire sauter le verrou de Nice. Il ne faut que 4 minutes de jeu à Memphis pour trouver déjà le chemin. Passeur sur le premier but, Cornet l’imite un petit quart d’heure plus tard. Dépassés par les phases de jeu et le mouvement olympiens, les Niçois durcissent le match… en attendant de se procurer une réelle occasion de but. Au lieu de cela, ce sont les Lyonnais qui poursuivent le festival offensif. Mariano et Memphis, double buteur, corsent l’addition dans une première période à sens unique et durant laquelle ils ont fait preuve d’une efficacité invraisemblable.

608papierinterieur-cornet

Les Niçois sont mieux entrés dans la seconde période mais Lopes n’est pour le moment pas très sollicité, excepté sur une lourde frappe sur coup-franc de Balotelli. Les Lyonnais gèrent tranquillement leur avance grâce à une maitrise souveraine au milieu de terrain, sans se créer autant d’occasions durant le premier acte. Marlon, expulsé à la 70ème minute, voit des vestiaires Myziane, tout juste entré en jeu, tromper Benitez pour la 5ème fois de l’après-midi. Cette démonstration permet à l’OL de s’installer à la 2ème place du podium, en attendant le match de Monaco face à Paris, et de conforter sa place sur le podium.


. LE FAIT DU MATCH .

Memphis tout de suite dans le ton

Nabil Fekir malade et forfait de dernière minute, Memphis n’a pas mis bien longtemps pour prendre les clés de l’attaque olympienne. Il ne lui a fallu que 4 minutes pour trouver le chemin des filets sur un magnifique service de Cornet de l’extérieur du pied, alors qu’il s’était déjà mis en évidence quelques seconde plus tôt d’une talonnade, dégagée in extremis par Souquet. L’intenable attaquant néerlandais, impliqué sur 11 des 37 buts olympiens en Ligue 1 (8 buts et 3 passes décisives), a tout de suite replongé l’équipe niçoise dans ses tourments du moment avant de la couler complètement 30 minutes plus tard pour le 4ème but lyonnais, son 2ème de l’après-midi.

UNE_616x370MemphisAouar2

. LA STAT .

20

Très souvent spectaculaires dans leur antre depuis l’entrée au Groupama Stadium en janvier 2016, les Lyonnais le sont aussi loin de leurs bases cette saison. Ils l’ont une nouvelle fois prouvé lors de ce déplacement qui aurait pu très vite devenir périlleux du côté de l’Allianz Riviera niçoise, à l’image du dernier en date (défaite 2-0). En s’imposant 5 à 0 à Nice ce dimanche au termes d’un récital offensif, l’OL est tout simplement devenu la meilleure attaque à l’extérieur de Ligue 1 devant le PSG (17), l’ASM (14) avec déjà 20 buts en 7 rencontres, soit près de 3 buts par match. Les joueurs de Bruno Genesio restent même sur 3 déplacements avec au 5 buts inscrits (0-5 à Troyes, 0-5 à Saint-Etienne et 0-5 à Nice), le tout sans jamais encaisser un but.

arnaud

L'analyse du consultant

Claude-Arnaud Rivenet :
«On a maitrisé du début à la fin du match. On a mis la main sur le match sans jamais l’enlever. On a fait preuve de maturité et de caractère. On a été costauds, sérieux et appliqués techniquement. Les Lyonnais ont puni les Niçois à chaque perte de balle. La messe était déjà dite à la pause. On a abordé le match comme il le fallait. Il n’y a pas de hold-up, le score est logique. C’est une après-midi idéale. Bruno Genesio a eu le temps de faire tourner un peu. C’est impeccable.»

...

. LA FEUILLE DE MATCH .

A l’Allianz Riviera de Nice.

L1 (J14) : OGC Nice – OL 0-5 (0-4)

Arbitre : Franck Schneider.

Buts : Memphis (5’, 38’), Cornet (20’), Mariano (27’), Myziane (80’) pour l’OL.

Avertissements : Marlon (12’, 70’), Seri (22’), Dante (61’), Mendy (74’) à Nice. Cornet (22’), Marcelo (35’), Ferri (86’) à l’OL.

Expulsion : Marlon (70’) à Nice.

Nice : Benitez – Souquet (Lees-Melou, 46’), Marlon, Dante (cap.), Le Marchand, Jallet – Mendy, Tameze, Seri (Lusamba, 46’) – Plea, Balotelli (Srarfi, 69’). Entr : Lucien Favre.

OL : Lopes (cap.) – Tete, Marcelo, Diakhaby, Marçal – Ndombele, Tousart (Ferri, 69’), Aouar – Cornet, Mariano (Myziane, 75’), Memphis (Gouiri, 78’). Entr : Bruno Genesio.

...



Photos

OGC Nice - OL

10 photos

Sur le même thème