masculins / OL – Apollon

OL – Apollon : La qualif’ en poche, l’OL peut désormais viser la 1ère place ! (4-0)

Publié le 23 novembre 2017 à 23:13 par SC/YM

L’OL s’impose 4 à 0 face à l’Apollon. Les Lyonnais n’ont jamais tremblé pour valider tranquillement leur ticket pour les 1/16 de finale de l’Europa League, grâce à un nouveau festival offensif combiné à un 6ème clean sheet de rang. Rendez-vous dans deux semaines à Bergame pour jouer « la finale » pour la première place.

. LES TEMPS FORTS .

1’. Tir de Mariano repoussé par le gardien adverse.
10’. Parade de Lopes sur un tir lointain de Roberge.
13’. Sortie sur blessure de Traoré, touché au genou et remplacé par Aouar.
14’. Raté incroyable de Maglica, seul au second poteau.
29’. But de Diakhaby, qui n’a plus qu’à pousser le ballon au fond après une boulette du gardien. 1-0.
32’. But de Fekir d’une superbe demi-volée après un contre express mené par Memphis. 2-0.
45’. Parade de Lopes sur un tir de Jakolis.
60’. Arrêt de Lopes sur sa ligne suite à une tête de Zelaya.
67’. But de Mariano de la tête sur un service d’Aouar. 3-0.
89’. Tir de Mariano juste à côté du poteau.
90’. But de Myziane qui s’y reprend à deux fois.


. RESUME ET ENSEIGNEMENTS.

Quatre jours seulement après le match nul et vierge décevant face à Montpellier, l’OL partait en quête d’un petit point pour valider son ticket pour les 1/16, de deux de plus pour la course à la première place. L’attaque olympienne, muselée lors du dernier match, n’a besoin que de 30 secondes pour mettre à mal la défense de Limassol. Une grosse occasion de Mariano puis plus rien à se mettre sous la dent jusqu’à un cadeau du gardien de l’Apollon à la demi-heure, qui permet à Diakhaby d’ouvrir le score. Et de relancer la machine à buts. Car trois minutes plus tard, Fekir reprend magnifiquement un centre de Memphis pour doubler la mise dans une première période maitrisée mais qui aura vu l’inquiétante sortie sur blessure de Traoré.

diakhaby

Le sort de ce match plié et la qualification presque en poche, le second acte part sur des petites bases. Limassol se créé une ou deux situations mais ce sont bien les Lyonnais qui trouvent de nouveau l’ouverture, par l’intermédiaire de Mariano. Plusieurs contres ou situations sont mal négiocés. Mariano voit notamment son tir passé à quelques centimètres du poteau droit avant que Myziane s’offre son tout premier but en pro à la dernière minute. Nouveau festival offensif et nouveau clean sheet pour les joueurs de Bruno Genesio qui ont tranquillement validé leur ticket pour la suite de la compétition. Il reste désormais la première place du groupe à aller chercher sur la pelouse de l’Atalanta, à égalité de points et qui s’est imposé 5 à 1 face à Everton. Pour cela, il faudra une victoire ou un nul supérieur à 1 partout.
tableau


. LE FAIT DU MATCH .

L’erreur fatale de Vale

29e minute de jeu au Groupama Stadium. Côté virage sud, Memphis botte un corner en direction du point de penalty. La bataille fait rage en plein cœur de la surface chypriote et Vale, le portier de Limassol, pense écarter le danger en boxant le ballon des deux poings. Mais si la sphère s’élève haut dans les airs, elle ne reste pas hors de portée de Marcelo, le géant brésilien. Le défenseur lyonnais reprend la balle de la tête et l’expédie dans les pieds des défenseurs adverses. Surpris, Yuste ne parvient à repousser le cuir qui passe entre les jambes de son gardien, parti à l’abordage et qui ne peut que contempler Mouctar Diakhaby ouvrir le score pour l’OL alors que les débats semblaient équilibrés.

. LA STAT .

30

Grâce à son succès acquis ce jeudi face à l’Apollon Limassol, Lyon a validé sa qualification pour les 1/16 de finale de Ligue Europa. Une performance à souligner puisque l’OL disputera la phase à élimination directe d’une compétition européenne pour la 30e fois de son histoire. Au total, le club rhodanien a atteint ce stade à 17 reprises en C3 (en Ligue Europa, Coupe de l’UEFA et Coupe des villes de foire), 4 fois en C2 et à 9 occasions en C1.


JEREMY BERTHOD

L'analyse du consultant

Jérémy Berthod :
«C’est dommage. Le match de ce soir a été compliqué/ L’absence de Nabil fait mal tout comme la trêve internationale. Ça a mis à mal notre bonne dynamique. Je tire un grand coup de chapeau à Montpellier qui a su très bien défendre. On a manqué d’idée et de justesse technique. On a eu un jeu trop stéréotypé. Il a manqué l’étincelle. Sans Nabil Fekir, ça a été compliqué. Certains joueurs n’ont pas u prendre le relais. On n’a jamais senti qu’on pouvait faire la différence, même si on n’a pas mis été en difficulté.»

...

. LA FEUILLE DE MATCH .

Au Groupama Stadium de Décines.

Europa League (J5, Grp.E) : OL – Apollon Limassol 4-0 (2-0)

Arbitre : Paweł Raczkowski (POL). Spectateurs : 26 972.

Buts : Diakhaby (29’), Fekir (32’), Mariano (67’), Myziane (90’) pour l’OL.

Avertissements : Jander (29’), Roberge (39’) à l’Apollon. Fekir (44’) à l’OL.

OL : Lopes – Rafael, Marcelo, Morel (Tousart, 46’) Marçal – Ndombele, Diakhaby – Traoré (Aouar, 16’), Fekir (cap.), Memphis (Myziane, 74’) – Mariano. Entr : Bruno Genesio.

Apollon : Vale (cap.) – Pedro, Yuste, Roberge, Jander – Alef, Sachetti – Jakolis, Schembri (Martinez, 72’), Sardinero (Alex, 72’) – Maglica (Zelaya, 17’). Entr : Sofronis Avgousti.

...



Photos

OL - Apollon Limassol

10 photos

Sur le même thème