masculins / OL - Real Sociedad J-1

Raynald Denoueix : "En Coupe, tout peut arriver !"

Publié le 08 mars 2004 à 17:51 par GV

Avant de partir s'entraîner sur la pelouse de Gerland, Raynald Denoueix s'est présenté à la conférence UEFA cet après-midi (17h). Le coach basque arrive à Gerland avec la ferme intention de réaliser un petit exploit et y croit plus que tout...

"- Raynald, dans quel état d'esprit sont vos joueurs à la veille de ce match ?

- Disons que c'est un bonheur pour n'importe qui de jouer un 1/8ème de finale de Ligue des Champions donc il faut y croire. C‘est rare pour un joueur, pour un entraîneur, pour un club même d'arriver à ce stade là de la compétition donc forcément on ne peut être motivé qu'à 100%.



- La pression est sur Lyon selon vous?

- Oui, la pression est sur l'OL. Leur objectif, contrairement à nous, était d'atteindre les ¼ de finale. Ils ont en plus un double avantage, celui de recevoir et celui de mener au score. Pour nous, ce serait un exploit d'arriver en 1/4 de finale.



- Le match aller vous laisse-t-il des regrets ?

- Non, les regrets on les laisse au vestiaire. On va jouer un tout autre match et il faudra rentrer sur le terrain à 100%. La motivation sera totale et vous savez, beaucoup d'événements imprévisibles peuvent intervenir dans un match de ce type. Lyon a gagné grâce à un but de Schürrer contre son camp à l'aller, et cela pourrait aussi nous arriver.



- Vous ne comptez pas que sur la chance pour l'emporter ?

- Non, mais dans un match de coupe d'Europe, tout peut arriver. L'équipe supposée la plus faible, peut gagner, car il y a beaucoup de choses qui entre en compte. La situation peut se retourner à tout moment dans ce type de match, une équipe peut ne plus rien maîtriser, et je dirais même que la différence de niveau n'existe plus !



- Vous parliez il y a 15 jours d'un exploit en cas de qualification ici. Est-ce que vous sentez vos joueurs capables de le réaliser ?

- Vous savez, quelque soit l'écart, quelque soit les conditions, quand on est footballeur, on ne peut que y croire. Plus que de la motivation, c'est un rêve. Remonter une situation comme celle-ci, à ce niveau de la compétition, ce serait grand. On ne se pose donc pas la question de savoir si on est capable de réaliser l'exploit car on veut y croire. On rêve de jouer parmi les 8 meilleures équipes européennes. C'est une occasion rare et ce serait tellement fort pour nous !



- Pensez-vous que les Lyonnais vont gérer leur match ou alors attaquer ?

- Je ne pense pas qu'ils vont gérer. Ils vont tenter d'attaquer et si ils ne le font pas, ils seront poussés par leur public. Et puis, ce n'est pas leur profil de défendre…



- Ancien entraîneur de Nantes, quels souvenirs gardez-vous de vos matchs contre l'OL ?

- Mon dernier souvenir… C'est une défaite ici en 1/2 finale dr Coupe de la Ligue je crois. Mais à chaque fois que j'ai joué contre Lyon, il y a eu de gros score. Je me souviens d'un 6-1 qu'on avait infligé aux Lyonnais chez nous. Ça promet donc… "





GV

Sur le même thème