masculins / SM Caen - OL

SM Caen – OL : l'OL refait le plein de confiance en deplacement avant son periple italien (1-2)

Publié le 03 décembre 2017 à 19:15 par YM/SC

Après le couac subi face à Lille, l’OL s’est remis à l’endroit en allant chercher un nouveau succès à l’extérieur, sur la pelouse de Caen (1-2). Une rencontre où tout n’a pas été parfait mais qui permet aux Lyonnais d’envisager sereinement la « finale » de jeudi face à l’Atalanta.

. LES TEMPS FORTS .

10’. But de Cornet qui ouvre le score suite à un cafouillage dans la défense caennaise. 0-1.
21’. Cornet centre dans la surface vers Fekir, dont la reprise frôle la barre.
26’. Mbengue adresse un centre-tir qui termine sa course sur le poteau de Lopes.
27’. Tête de Djiku sur un corner de Féret qui passe juste à côté des buts lyonnais.
28’. La frappe contrée d’Aouar profite à Fekir qui manque son face-à-face avec Vercoutre.
34. Enorme manqué de Marcelo, seul face à Vercroutre après un centre de Mariano.
54’. But de Mariano qui protège son ballon et expédie une reprise de volée dans la lucarne. 0-2.
68’. Frappe tendue de Rodelin qui échoue sur le montant de Lopes.
73’. Santini tente sa chance mais Lopes s’interpose et repousse la balle.
89’. Décalé par Memphis, Fekir manque une grosse occasion devant les cages caennaises.
90’. But de Santini qui fait seul la différence avant de tromper Lopes. 1-2


. RESUME ET ENSEIGNEMENTS.

Défait il y a quatre jours face à Lille (1-2), l’OL avait à cœur de se relancer contre Caen, ce dimanche. En quête d’un résultat en Normandie pour ne pas laisser place au doute alors que se profile un match capital face à l’Atalanta, jeudi, en Ligue Europa, les joueurs de Bruno Genesio pénétraient sur la pelouse du stade Michel d’Ornano avec de très bonnes intentions. Dominateurs d’entrée de jeu, ces derniers prenaient logiquement les devants grâce à un but plein d’opportunisme de Maxwel Cornet (10’, 0-1). Une ouverture du score qui allait élever le rythme de la rencontre. Derrière, les deux formations se créaient de franches occasions et Caen jouait de malchance, en touchant du bois sur un centre-tir de Mbengue et en se faisant refuser un but avant la pause.

608papierinterieurCornetjoie

Au retour des vestiaires, les débats étaient toujours équilibrés mais l’intensité baissait d’un cran. Moins tranchants dans leurs offensives, les Lyonnais allaient pourtant faire le break par le biais de Mariano Diaz, qui d’une inspiration géniale propulsait le ballon dans la lucarne de Rémy Vercoutre (54’, 0-2). Solide en défense et profitant de ce soupçon de chance, à l’image de cette tentative de Rodelin venue une nouvelle fois s’écraser sur le montant de Lopes, l’OL ne restait cependant pas à l’abri. Et, dans la foulée d’un incroyable manqué de Fekir, Caen relançait le match grâce à la réduction du score d’Ivan Santini dans le temps additionnel (1-2, 90’). Sous pression et en danger sur les déferlantes adverses, Lyon pliait mais parvenait à tenir sa victoire jusqu’au coup de sifflet final. Encore vainqueur à l’extérieur, l’OL met la pression sur Marseille en lui chipant la 2e place et peut envisager sereinement le déplacement en Italie.


. LE FAIT DU MATCH .

LE MONTANT AU MEILLEUR DES MOMENTS

Alors que le match est équilibré malgré l’avance d’un but de l’OL au tableau d’affichage, Adama Mbengue hérite du ballon dans son couloir gauche. Au duel avec Kenny Tete, le latéral caennais accélère et expédie un centre-tir qui vient s’écraser sur le poteau d’Anthony Lopes. Une opportunité pour le Stade Malherbe de recoller au score et de changer complètement le cours de la rencontre, dans une période où le match pouvait basculer d’un côté comme de l’autre.

. LA STAT .

12

Mariano est le premier joueur de l’OL depuis Karim Benzema à atteindre la barre des 12 réalisations en Ligue 1 après seulement 16 journées disputées consécutivement*. L’attaquant espagnol, arrivé au cours du mercato estival en provenance du Real Madrid, où évolue l’ancien lyonnais de formation, a encore fait parler la poudre ce dimanche à Caen. Auteur d’un but magnifique qui permis à Lyon de faire le break, il réalise une performance jamais vue à l’OL depuis la saison 2007-2008. De plus, avec ces 12 buts, Mariano est la recrue estivale la plus prolifique des cinq grands championnats européens, aux côtés de Mohamed Salah (Liverpool).

* Lors de la saison 2016-2017, Alexandre Lacazette a marqué 12 buts entre les journées 1 et 16 du championnat. Mais la 16e journée (à Metz), reportée, a eu lieu au mois d'avril. En réalité, le 12e but de Lacazette sur cet exercice a été inscrit lors de la 18e journée (à Monaco). 

608papierinterieurMarianojoieV2
berthod

L'analyse du consultant

Jérémy Berthod :
« C’était important de réagir après la défaite contre Lille. Mais on s’est fait peur cet après-midi. On a eu pas mal d’occasions qu’on n’a pas su convertir. Ça a failli nous coûter cher, notamment en fin de match, où on a eu l’occasion de mener 3-0 et où Caen fini par marquer celui du 2-1. Ce résultat nous permet de mettre la pression sur Marseille pour cette deuxième place. »

...

. LA FEUILLE DE MATCH .

Au stade Michel d’Ornano, Caen.

L1 (J16) : SM Caen - OL 1-2 (0-1)

Arbitre : Amaury Delerue.

Buts : Santini (90’) pour Caen. Cornet (10’) et Mariano (54’) pour l’OL.

Avertissements : Mbengue (60’) à Caen. Fekir (36’), Mariano (59’) et Rafael (90') à l’OL.

SM Caen : Vercoutre – Guilbert, Da Silva, Djiku, Mbengue – Aït Bennasser, Sankoh (Repas, 58’), Féret (cap.) – Kouakou (Nkololo, 64’), Santini, Rodelin. Entr : Patrice Garande.

OL : Lopes – Tete, Marcelo, Diakhaby, Marçal (Rafael, 72’) – Tousart, Aouar – Cornet (Myziane, 75’), Fekir (cap.), Memphis – Mariano (Ferri, 81’). Entr : Bruno Genesio.

...



Photos

CAEN - OL

10 photos

Sur le même thème