masculins / Pendant la tr�...

Tous les chiffres de la saison lyonnaise

Publié le 26 mai 2004 à 15:09

[IMG2056L] la saison 2003-2004 terminé, l'OL termine la saison en étant meilleure attaque, meilleure défense et en ayant la meilleure différence de buts. Quelques chiffres ont marqués cette saison : 5 comme le nombre d'années d'invincibilité lyonnaise en terre girondine ou la 1001ème victoires de l'OL...

1, 1 tiré cadré, 1 but, les Lyonnais ne se sont pas dispersés face au but bordelais le dimanche 2 mai 2004. Transformer ses rares occasions, c'est aussi ça la force des grandes équipes.

1 comme, 1er de L1 avec 79 pts, 1er à domicile (43 pts), 1ère attaque (64 buts), 1ère défense (26 buts).



2, comme le nombre de buts encaissés par l'OL face à Marseille. C'est la seule fois cette saison en championnat que les coéquipiers d'Edmilson en ont encaissés autant à domicile.



3, c'est évidemment LE chiffre de la saison. Trois, comme le nombre de titres de Champion de France de l'OL. Mais aussi comme le nombre d'équipes à avoir été sacré trois fois d'affilée. Avant Lyon cette année, Saint-Etienne, de 67 à 70 puis de 74 à 76, et Marseille, de 89 à 92, avaient réussi cette performance exceptionnelle. Mais l'OL, plus fort encore, est le premier club à avoir remporté ses trois premiers titres consécutivement !



5, comme le nombre de coup-francs directs inscrits cette saison par Juninho. Après avoir ouvert le score face à Lens et à Munich, en Ligue des Champions, l'avoir clôturé contre Nice, le Brésilien a récidivé deux fois en quatre jours à Metz, et face à Bastia. Et comme à chaque fois, ces coups de pied arrêtés ont été particulièrement décisifs, offrant la victoire aux Olympiens.



5, comme le nombre d'années d'invincibilité lyonnaise en terre girondine. Cette saison, l'OL a ainsi confirmé sa bonne série au stade Chaban-Delmas, qui l'a vu ramené trois victoires et deux nuls lors de ses cinq derniers déplacements de Bordeaux.



8, comme le nombre de matches consécutifs sans défaite des Gones hors de leurs bases. Depuis sa défaite à Monaco début janvier, l'OL a en effet enchaîné 6 victoires et 2 nuls, confirmant ainsi plus que jamais sa place de meilleure équipe du championnat à l'extérieur !



8, meilleure défense à la maison de Ligue 1, l'Olympique Lyonnais n'a concédé que 8 buts à domicile. Seul Marseille a réussi à marquer plus d'une fois, lors de la 31ème journée, en s'imposant 2-1.



11, comme le nombre total de victoires à l'extérieur cette saison pour des Gones qui restent sur une impressionnante série de 6 victoires et 2 nuls hors de leurs bases dans le sprint final. Avec ce total, l'OL détient le plus grand nombre de victoire à l'extérieur. Cela approche du record absolu de victoire qui est au nombre de 12.



11, c'est le nombre de joueurs lyonnais qui comptabilisent 3 titres en 3 ans : Caçapa, Coupet, Deflandre, Delmotte, Edmilson, Govou, Juninho, Luyindula, Müller et Violeau. Le 11ème est Eric Carrière, sacré champion de France à 4 reprises (1 fois avec Nantes puis 3 fois avec l'OL).



14, comme le nombre total de tirs infructueux sur les montants que totalise l'OL. Avec ce total, l'OL termine 2ème au classement des tirs sur les montants, derrière Bordeaux qui en comptabilisent 17. A noter que lors de la rencontre OL-Rennes, les joueurs ont touchés 3 fois du bois, rien de moins pour la 33ème journée. Curieusement ce soir là, c'est à chaque fois, sur un lob de Luyindula, sur une frappe puis un coup-franc de Juninho, la barre transversale côté virage sud qui a vibré, permettant à Rennes d'éviter une défaite encore plus lourde que le 3-0.



14, comme le nombre de buteurs différents cette saison :

Luyindula (16 buts)

Elber (10 buts)

Juninho (10 buts)

Dhorasoo (4 buts)

Malouda (4 buts)

Essien (3 buts)

Govou (3 buts)

Carrière (2 buts)

Edmilson (2 buts)

Caçapa (1 but)

M.Diarra (1 but)

Müller (1 but)

Réveillère (1 but)

Viale (1 but)





15, comme le nombre d'années qui sépare les deux dernières victoires de Marseille à Gerland. Avant ce fameux samedi 3 avril 2004, les Marseillais ne s'étaient plus imposé en terre lyonnaise depuis la première journée du championnat de la saison 89-90. Les Gones disputaient alors leur premier match dans l'élite après être remonté quelques semaines plus tôt et s'étaient sévèrement inclinés (1-4).



45, comme le nombre de buts désormais inscrits par le club lyonnais au stade du Ray. Le premier but des Gones en terre niçoise remonte à la saison 1951-1952, date du premier Nice-OL de l'histoire. Il était l'œuvre de Juillard dans une rencontre marquée par la sévère défaite des Lyonnais (6-1). Comme quoi les temps ont bien changé...



64-26, comme la différence de buts finale des Lyonnais en 2003-2004. L'OL possède donc une différence de buts de +38 en… 38 journées ! Meilleure attaque et meilleure défense du championnat, le club lyonnais réalise même, avec ces chiffres, ses plus grandes performances offensives et défensives de son histoire. 64 buts marqués, c'était déjà son total en 2002, lors du 1er titre. 26 buts encaissés, en revanche, ça n'était jamais arrivé, le précédent record datant de 2000-2001, avec 30 buts encaissés. Plus que jamais, cette saison est donc celle de tous les records pour les triples Champions de France !



79. Grâce à une phase retour ébouriffante, où il a pris pas moins de 41 points (44 même si l'on compte la victoire face à Bordeaux en match en retard), L'OL termine donc la saison avec 79 points au compteur. C'est tout simplement le meilleur total pour un Champion dans un championnat à 20 clubs avec la victoire à 3 points. Un total déjà atteint par Nantes en 95 et Monaco en 97. L'OL est donc le… 3e club à réussir cette performance. Décidemment, l'OL et le chiffre 3 ne se quittent plus… !



100. Edmilson a disputé à Bordeaux son centième match en Ligue 1. S'il apparu, pour l'occasion, un peu plus fébrile qu'à l'accoutumée, le défenseur brésilien n'en a pas moins réalisé une prestation très correcte, dans la lignée d'une saison absolument remarquable. Edmi a parcouru du chemin depuis son baptême du feu, le 6 septembre 2000, à… Geoffroy-Guichard.



Affluences

Moyenne : 36 215

Plus haute : 39 944 (contre Lille)

Plus faible : 31 999 (contre Metz)



1000. La barre symbolique des 1000 victoires toutes compétitions confondues a été atteinte à Strasbourg le 11 avril 2004 lors de la 32ème journée de ligue 1. La 635ème en L1.



SR & TL

Sur le même thème