masculins / Troph�des Champions J-5

Trophée des Champions: Un peu d'histoire

Publié le 26 juillet 2004 à 15:32 par R.B.

Le Trophée des Champions, sous sa forme actuelle, autrefois Challenge des Champions que l'OL avait remporté en 73 contre Nantes à Brest 1 à 0, but de Bernard Lacombe, sera disputé pour la 9eme fois ce samedi à Cannes. La première édition remonte à l'été 1995 ; succès, tirs au but 6-5, du PSG contre Nantes (2-2). Monaco contre Nice 6-1, le PSG contre Nice 1-0, Nantes contres Bordeaux 1-à, Monaco contre Rennes 0-0 (tirs au but), Nantes contre Strasbourg 4-1, OL contre Lorient 5-1 et OL contre Auxerre 2-1 ont inscrit ensuite leur nom au palmarès. En 96, ce Trophée n'a pas été disputé. Auxerre ayant fait le doublé Coupe/Championnat.



En 8 éditions, le Champion de France s'est imposé 5 fois; le PSG, 2 fois vainqueur, l'a été après avoir gagné la Coupe ! Le PSG, Monaco, Nantes et l'OL se sont imposés 2 fois en 2 participations (sauf Nantes en 3 participations). Samedi, il y aura donc une équipe à 3 succès en 3 participations.



Rappel des deux succès olympiens :



A Cannes en 2002, OL 5 Lorient 1 (mi-temps 3-1); buteurs : Govou (3), Dhorasoo, Luyindula ; Loko pour Lorient.



Coupet – Chanelet, Muller, Cacapa, Brechet, Dhorasoo, Violeau, Carriere, Juninho (Diarra 64), Govou (Vairelles 76), Anderson (Luyindula 76).



Un match sans souci pour Anderson et ses boys qui avaient dominé la rencontre de bout en bout contre un pensionnaire de Ligue 2. Parmi les trois réalisations de Govou, son but de la tête, quelle détente à l'entrée de la surface de réparation, restera gravée dans toutes les mémoires.



[IMG32253#W]A Gerland en 2003, OL 2 Auxerre 1 (mi-temps 2-0) ; buteurs Diarra, Essien ; Kapo pour Auxerre.



Coupet – Deflandre, Edmilson, Muller, Reveillere, Violeau (Dhorasoo 66), Diarra, Essien, Juninho, Malouda (Carrière 66), Viale (Bergougnoux 27).



Cela avait été plus difficile pour les partenaires du capitaine Philippe Violeau, même s'ils avaient mené rapidement 2 à 0, grâce aux réalisations de Diarra (6eme) sur une remise de la tête de Juninho et d'Essien (9eme) de la tête sur un corner côté gauche de Juninho. Viale, qui remplaçait Luyindula, légèrement blessé, devant sortir à la 27eme, arcade sourcilière ouverte.



Coupet et Juninho, s'ils jouent ce samedi, pourraient être, en cas de succès, les deux seuls lyonnais à trois succès. Sans oublier le staff technique. L'entraîneur Paul Le Guen ayant toutefois une longueur d'avance sur tout le monde, puisqu'il avait déjà gagné ce Trophée en tant que joueur avec le PSG en 1995.



Pour cette édition, en cas d'égalité à la fin du temps réglementaire, il n'y aura pas de prolongations. Il sera procédé directement à la séance des tirs au but.



R.B.