club / Partenariat

Un partenariat plein de promesses

Publié le 17 novembre 2015 à 14:37 par RB

L’OL et le DSC ont signé ce mardi 17 novembre un partenariat où il a été notamment question de partages de compétences, de valeurs, d’évolutions sportives et humaines…

Quand un grand club européen rencontre un jeune club africain cela donne une belle histoire qui a été officialisée ce mardi en fin de matinée. Jean-Michel Aulas a reçu Matthieu Chupin, le président délégué du Sacré Cœur de Dakar. Il y avait Alain Olio, le Directeur Sportif de ce club, Sidney Govou, le parrain, Stéphane Roche, le directeur du Centre de Formation de l’OL.

Après un film retraçant la jeune histoire du Dakar Sacré Cœur, Jean-Michel Aulas s’est félicité de ce partenariat qui correspond à la politique du club lyonnais. « Ce club de Dakar correspond bien à ce que l’on souhaite faire. L’OL apportera sa compétence, une aide financière, un programme très précis avec OL Fondation (éducation, citoyenneté…). Une collaboration qui va contribuer à la formation de jeunes joueurs africains puis en les aidant dans leur adaptation lorsqu’ils viendront en Europe… ». Le président lyonnais a rappelé que l’OL avait un lien historique avec le  Sénégal au regard de joueurs ayant porté le maillot lyonnais. Il a aussi dit que ce partenariat était la suite d’une réflexion menée depuis longtemps pour associer une politique de développement du football tout en tenant compte de l’environnement.

Le président délégué du SCD, Matthieu Chupin, a exprimé sa fierté d’être à Lyon et de signer ce partenariat. «C’est remarquable que l’OL s’engage sur le continent africain avec une telle volonté.  Je crois au développement d’un football professionnel performant sur ce territoire. Pour que notre club progresse, il faut s’entourer des meilleurs et avec l’OL on a fait le bon choix. Notre club est né en 2003 d’une rencontre avec les frères du Sacré Cœur dont la congrégation est d’ailleurs est née à Lyon. En 2006, c’est le démarrage des travaux importants au niveau des structures. En 2010, c’est l’installation et le début des activités. Un projet au-delà du football avec 3 axes : le foot pro, le foot loisir, le club citoyen. Ce partenariat avec l’OL est un projet partagé. On peut parler de synergie. Cela va permettre au club de passer un nouveau cap sur le plan sportif, en terme de notoriété à l’international et en terme de développement du secteur club citoyen». Construire, former de jeunes footballeurs mais aussi des hommes pour qu’ils s’épanouissent.

Alain Olio a déjà commencé son travail de Directeur Sportif. « Il y a un vrai potentiel sportif avec ce qui avait été déjà fait. Il faut travailler, développer pour avoir aussi des résultats sportifs… »

Stephane Roche parle du rapprochement avec le continent africain, d’une ouverture vers un autre horizon comme cela avait été le cas par le passé avec d’autres pays, de synergies à mettre en place.

Quant à Sidney Govou, le parrain, il y a la fierté et la notion d’engagement : « je suis très fier d’avoir été choisi comme parrain. J’avais toujours dit que je m’engagerais vraiment dans une association une fois ma carrière terminée. C’est désormais le cas. Il y a eu aussi d’autres raisons qui m’ont poussé à accepter ce rôle : les origines africaines, la présence de Fred Guerra (son agent) ou encore celle d’Alain Olio que j’ai eu comme entraineur ».