feminines / Medyk Konin - OL Féminin

UWCL : Entrée en lice à Konin et records en ligne de mire

Publié le 04 octobre 2017 à 12:28 par OT

L’OL Féminin effectue son entrée en lice en Women’s Champions sur le terrain de Medyk Konin, mercredi après-midi (15h15).

En remportant la Women’s Champions League à quatre reprises (2011, 2012, 2016, 2017), l’OL Féminin a déjà gravé son nom en lettres d’or au palmarès de la compétition. Et pourtant, chaque saison, l’objectif reste le même : atteindre le sommet de l’Europe.

Pour les insatiables Lyonnaises, la cerise sur le gâteau serait d’établir deux records en fin de saison : devenir les premières à remporter cette Champions League trois fois de suite, et cinq fois au total. Jusqu’à présent, Francfort est la seule autre équipe à avoir soulevé ce trophée à quatre reprises (2002, 2006, 2008, 2015), alors qu’Umea (2003, 2004) et Wolfsbourg (2013, 2014) ont aussi réussi à remporter la compétition deux années de suite.

Cette saison encore, le club du Président Jen-Michel Aulas fera parti des grands favoris à la victoire finale. Même si la concurrence est de plus en plus rude avec la présence habituelle des clubs allemands (Wolfsbourg et le Bayern Munich cette saison), et l’émergence de grands clubs européens au plus niveau : Manchester City, Chelsea, FC Barcelone, Atletico de Madrid…

Emmené par un noyau d’internationales françaises et étrangères depuis plusieurs saisons, l’OL Féminin a su ajouter le degré de nouveauté qui lui permet de se régénérer dans la continuité avec les arrivées de Lucy Bronze et Shanice van de Sanden, et d’un staff de haut niveau. Avant de découvrir la Women’s Champions League, Reynald Pedros (avec le FC Nantes et Parme), son adjoint Charles Devineau (avec le FC Nantes), et l’entraîneur des gardiennes Christophe Gardé (avec le RC Lens) ont déjà connu les joutes européennes dans leur carrière de joueur.

Face à l’OL, les accrocheuses Polonaises de Medyk Konin tenteront de faire mieux qu’il y deux saisons où elles s’étaient inclinées 6-0 dans leur stade Miejski. Huit fois champion de Pologne et quatre fois vainqueur de la Coupe de Pologne, l’équipe de l’homme à tout faire (Président et entraîneur) Roman Jaszczak n’a jamais réussi à passer ce stade des 1/16 de finale. Pour en arriver là, Medyk Konin, qui a remporté ses sept premiers matches de championnat, a dû passer par un tour préliminaire.

Depuis la dernière confrontation entre les deux clubs, le leader du football féminin polonais a connu de nombreux changements dans son effectif avec seulement sept joueuses encore présentes, dont l’attaquante de 38 ans Anna Gawronska qui, à l’image de son équipe, ne lâchera rien mercredi.

Sur le même thème