masculins / Les jeunes s'expriment...

Yacine Hima : "Pour l'instant on grandit en CFA"

Publié le 30 mars 2004 à 18:14

Profitant de l'absence des internationaux, à 4 jours de la rencontre entre l'Olympique de Marseille et l'Olympique Lyonnais au stade de Gerland, certains jeunes du centre de formation de l'OL sont venus compéter le groupe de Paul Le Guen pour l'entraînement de ce matin. Parmi eux, Yacine Hima...



- Yacine, s'entraîner avec les pros, qu'est-ce que cela représente ?

- Je suis déjà venu à quelques reprises. Cela fait toujours autant plaisir, ils ont beaucoup d'expérience et nous en donne un peu lorsqu'on les côtoies, c'est le but de la manœuvre d'un côté.



- C'est Paul Le Guen qui est venu te chercher ?

- Pas exactement. Paul Le Guen fait passer le message à Robert Valette, notre entraîneur en CFA, qui nous fait la commission le matin, dès notre arrivée. Et là, on a le sourire qui monte progressivement (rire)

Lorsque l'on arrive sur le terrain, on se sent petit autour des pros. Enfin, on se répète que si on est là, ce n'est peut-être pas un hasard. Les pros on le statut que l'on cherche à avoir. Pour l'instant on grandit en CFA, en espérant atteindre leur niveau bientôt.



- Comment se passe les entraînements sans internationaux, on a l'impression que c'est plus physique ?

- Le programme est beaucoup plus de technique et c'est beaucoup plus sérieux. Il travaille également sur la remise en forme, avec des exercices physiques.



- On ressent beaucoup la différence entre les entraînements des pros et ceux de la CFA ?

- Techniquement, y a quand même une grande différence. Le jeu est plus posé et ça part beaucoup plus vite.



- Vous avez l'impression d'apprendre beaucoup aussi ?

- Enormément !



MB & SR

Sur le même thème